Axes de Recherche

Les objectifs principaux sont de produire de nouvelles connaissances pour favoriser la transition énergétique et de former une main-d’œuvre qualifiée et polyvalente capable d’innover en énergie et matériaux.

L’Hydrogène: L’une des principales activités de recherche de l’IRH a été le développement de matériaux avancés pour le stockage de gaz.

L’équipe élargit présentement son expertise en sciences des matériaux vers celui des énergies émergentes, et vise particulièrement le stockage de l’énergie, la purification et l’efficacité énergétique. L’IRH poursuit également ses activités dans l’optimisation de nanostructures en tant que support catalytique. On souhaite utiliser les nanotechnologies pour continuer à développer des détecteurs d’hydrogène et des senseurs embarqués.

Mobilité intelligente et électrification des transports.

La transition et l’innovation énergétique dans le domaine des transports visent à obtenir à la fois une réduction suffisante des émissions de gaz à effet de serre (GES) et une autonomie satisfaisante, tout en tenant compte des contraintes de l’hiver québécois et des limites des systèmes de stockage d’énergie.

Matériaux Innovants: synthèse et caractérisation de matériaux pour les énergies durables.

Les activités de recherche liées à cet axe reposent sur une approche intégrée combinant des outils théoriques, numériques et expérimentaux, qui impliquent l’identification de matériaux prometteurs par criblage haut débit numérique basés des simulations ab initio guidés par l’intelligence artificielle, la synthèse chimique de ces matériaux, leur intégration dans des dispositifs et des réacteurs et leur évaluation dans des bancs d’essais.

X